Le Docteur Pierre LABEQUE

 

1946  Ouverture de L’Enfant Roi  Hendaye sur la corniche à la limite d’Urrugne à l’initiative de M. Roger Crespin et M. et Mme Vermot-Desroches.

 

1948 - Accueil des enfants.

 

1953 - Docteresse Mlle Meur qui réside à l'Enfant Roi.

 

1964 - Pierre Labèque, médecin assura l’état sanitaire des petits colons. Mais son souhait était d’acheter le Domaine pour le transformer en Institut médico-pédagogique (IMP). Ce qu’il fit.

 

1968-1969  Directeur de l’établissement Mr Durandeau et  docteur Pierre Labèque  pour la partie médicale. (propriétaires associés).

 

1985     Une loi de régionalisation au début des années 80 n’autorisera le placement des enfants que dans la région où ils habitent. L’établissement s’est alors vidé peu à peu des enfants qui venaient y séjourner ce qui a entrainait la cessation de l’activité du Dr Labèque en 1985 et fermeture définitive de l’Enfant Roi..

 

 Dr Pierre Labèque

Source : Katia Labèque.

 

 

Bâtiment "LE BRUTINEL"

"Cabinet du docteur Labèque"

"Salle du docteur Labeque (bâtiment BRUTINEL) ou se faisait la visite médicale et c’est sur ce Brancard médical qu’il nous faisait la cuti "

 

Informations : Philippe Russac, Enfant Roi 1972 à 1979.

 

 

Echange avec Katia Labèque le 23-8-2015.

 

Notre père a acheté le domaine avec Mr Durandeau vers 1968/69. Mr Crespin est resté encore en activité tant que l’achat n’était pas payé. 

A son arrivée effective comme directeur de l’établissement pour la partie médicale, notre père  a changé immédiatement les règles qui étaient établies jusqu’à présent.  C’est son associé Mr Durandeau qui s’occupait du reste. 

La memoire de mon père mérite d’être préservée car c’était un homme exceptionnel qui a passé son temps pour les enfants dont il s’occupait. Il ne peut y avoir de confusion avec les années précédant son arrivée.

Il y a eu ensuite une loi de régionalisation (au début des années 80 ?) qui n’autorisait le placement des enfants que dans la région où ils habitaient,l’établissement s’est vidé peu à peu des enfants qui venaient y séjourner, jusqu’au point où il y avait presque davantage d’employés que d ‘enfants. Il a fallu licencier et mettre en vente.

Nous avons proposé à l’époque de racheter les parts de Mr Durandeau afin de transformer ce lieu en résidence d’artistes, salle d’enregistrement, salle de concert etc…mais Durandeau a refusé et nous avons acheté en 1983  une autre propriété dans laquelle nos parents ont déménagé en 1984. 

Ils ont vendu Bordaberry quelques années plus tard (vers 1988/89) à une personne qui n’a jamais payé que le premier tiers. 

Ensuite il y a eu un procès mais cette personne s’est mise en faillite, et mes parents n’ont eu droit à rien car il y avait des créanciers plus importants qu’eux. 

Une question se pose sur la destruction de la chapelle et des bâtiments historiques autour du château de Bordaberry.

Bordaberry c’est une histoire bien triste, nous avons toujours regretté d’avoir perdu cet endroit.

Bon souvenir

date: 18/02/2016 | par: CHEVALIER Marie-Hélène (TESSIER)

Je viens de découvrir le site de l'Enfant Roi où j'ai séjourné du 24 Aout 1964 au 13 Juillet 1965. J'ai de bons souvenirs dans l' ensemble, il y a bien eu des choses difficiles surtout quand on m'a dit par 2 fois que j'étais prolongé. Il y avait comme cheftaine OLGA GALISSAIRE et LAURE TEMBOURE.
Je suis retourné en 1974 où nous avons été reçu et déjeuner avec le docteur LABEQUE et son épouse et après en 1988 ils étaient en retraite . J'ai correspondu avec Mme LABEQUE jusqu'à son décès. Jai correspondu avec Angéline MADERUELLO qui nous faisais le sport.
Je n'ai pas eu de mauvais traitements comme les personnes qui vous écrivent.
Pourrais-je avoir mon dossier médicale si vous le posséder. Je vous remercie.

 

Le 11 février 2015, Maria Valero-Servanin

J’ai séjourné là-bas avec ma sœur  ainée lorsque j’avais 4 ou 5 ans. Je ne me souviens pas exactement de la date cela devait être en 1966 ou 1967.

Ma sœur se souvient aussi du Docteur qui était gentil et lui donnait des bonbons.

Sujet: Docteur LABEQUE

Séjour à Hendaye

Date: 07/05/2017 | Par: Bernard Viremouneix

Des souvenirs fugaces de deux séjours nous a t on dit à mon frère jumeau et moi. Petits, avant 5 ans, nous avons séjourné là, entre 1961 et 1963. Souvenirs de mon dortoir, le dortoir vert, celui de mon frère le bleu, le réfectoire ensoleillé, l'eau jaune dans nos verres, des tabliers, la sieste, la plage et un directeur qui s'appelait Copain, qui fut notre référent-papa...Une belle période de l'enfance qui sent le chevrefeuille et l'acacia, je crois que la brise qui passe s'appele le bonheur. Mais comment avoir des nouvelles de nos dossiers nous qui n'avons jamais su pourquoi nous sommes allés là.

Bons souvenirs et nostalgie

Date: 14/03/2016 | Par: Djamel Zebboudj

Tout d'abord,je souhaite exprimer toute ma compassion et ma solidarité,aux personnes dont l'enfant roi était un mauvais souvenir.

En ce qui me concerne, j'y ai séjourné les mois de juin,juillet,aout 1977.
j'ai le souvenir d'un bon accueil reçu de tout le personnel de l'établissement,le docteur Labeque, les monitrices(Annick,Annie,Christine...)

Le soleil,les baignades dans l’océan,la pêche aux crabes,les bigornots.Les longues parties de football,les kermesses...

Tous ces bon moments, je les aient partagé avec de bons camarades,je pense à Béatrice et Véronique,belkacem et bien d'autres à qui je demande pardon
de ne pas me rappeler de leurs noms.
Bien qu'en parcourant le site,les noms comme Russac et Alpin me parlent.

Je garde une certaine nostalgie de cette période de mon enfance,et je serai heureux d'échanger.
zebboudj.djamel@gmail.com

souvenirs d'enfance et d'adolescence

Date: 05/12/2015 | Par: antoine calonge

J'ai eu la chance de bien connaître le Docteur Labèque car il
avait été le médecin de famille et qu'à partir de 7 ans j'ai
eu le grand bonheur d'avoir son épouse Ada comme profes-
seur de piano et ce jusqu'à 17 ans et mon premier prix de
conservatoire. J'ai beaucoup fréquenté "Bethi Argian" puis
Bordaberry ; Monsieur Pierre m'intimidait beaucoup et pourtant il était adorable avec moi et avec tout le monde...La famille Labèque reste à jamais dans mon coeur et je pense à mon "Maître" Ada Labèque tout le temps ; aujourd'hui adulte, et il n'y a pas de hasard, j'ai ma maison sur la côte basque près de celle où elle a vacu
les dernières années de sa vie et qu'ont conservée les "filles" et je passe tous les jours devant les grilles de leur propriété et je me souviens des jours heureux et de la chance que j'ai eue de connaître et d'apprendre le piano avec un "être" aussi exceptionnel à qui la Côte basque doit beaucoup, car elle s'est investie toute sa vie pour la musique dans sa rrégion. J'ai vu de près comment le Docteur Labèque s'occupait des petits enfants qui lui étaient confiés.

DOCTEUR LABEQUE

Date: 06/09/2015 | Par: Allouche Serge

J'ai le souvenir du docteur Labèque je ne l'ai vu que 2 ou 3 fois en 6 mois c'est lui qui a prononcer la 1ère fois le mot prolongation... Je devais y rester 3 mois mais il a décidé et je me souviens qu'il me l'avait dit gentiment.... " tu as un peu grossi on va continuer et tu pourras rentrer à la maison en pleine forme" je n'ai pas de mauvais souvenirs du docteur mais je ne l'ai pas assez vu pour en dire plus

souvenir d'enfance

Date: 30/08/2015 | Par: peugnet jean pierre

Effectivement le Dr Labèque était un personnage plus que sympathique ce fut le médecin traitant de ma maman et j'eus le plaisir de jouer au tennis avec lui
et j'ai plus encore connu ses filles si différentes l'une de l'autre et si talentueuses Je suis devenu cardiologue ultérieurement et nous nous sommes connus au club des Alcyons ou j'étais un peu une vedette mais ça m'est passé, pas pour elles et les noms de Lozach Mathore Valmy ne leur sont surement pas inconnus Dr JP Peugnet
jeanpierrepeugnet@gmail.com

Labèque

Date: 24/08/2015 | Par: Philippe RUSSAC

J'ai séjourné à l'Enfant Roi tous les été e 1972 à 1978.Je me rappelle très bien de Mr Labèque qui était une personne très gentille et très intentionné avec les enfants.
Je suis d’accord avec Katia Labèque, c’était un homme très bien.

Nouvel avis